Promotions

Nouveaux produits

La légende de l'oeil de Sainte Lucie

La croyance autour de l'oeil de sainte lucie a différentes origines. S'y retrouver devient donc compliqué. Afin de vous aider, nous vous présentons ici les plus connues ainsi que leur signification.

L'histoire de Sainte Lucie racontée par l'église


En l'an 300 après Jésus Christ, à Catane en Sicile, arrive depuis Syracuse une jeune fille. C'est Lucie qui accompagne sa maman gravement malade d'un « flux de sang » incurable.
Elles viennent prier à la guérison sur la tombe de Sainte Agathe (martyre en 254).

Le rêve de Lucie

Par la suite, Lucie fait un rêve. C'est Sainte Agathe qui lui annonce la guérison de sa maman. Elle lui prédit aussi qu'elle sera une sainte vénérée à Syracuse. Lucie promet alors à Sainte Agathe une future virginité. De retour à Syracuse, Lucie se comporte en ultra chrétienne et se défait de tous ses biens. Son fiancé n'apprécie pas que tous les biens soient dilapidés (ni la virginité faut-il croire), il la dénonce comme chrétienne. Et à l'époque, 300 après JC, la chrétienté n'était pas religion d'état. Lucie est alors suppliciée : tirée par des cordes attachées à ses pieds, puis couverte de poix et résines que l'on enflamme, et enfin transpercée au cou par l'épée.

L'oeil de sainte Lucie et la légende populaire

Une autre version non relayée par l'église dit qu'en signe d'amour pour son fiancé qui l'avait répudié parce que chrétienne, Sainte Lucie se serait arraché les yeux et les lui aurait offerts sur un plateau. Une figurine sculptée représente cette scène. C'est cette dernière version où il est question d'yeux, associée à l'étymologie du prénom Lucie pour la lumière ( lux en latin, luz en espagnol ), qui se perpétue et confère à l'opercule du Biou qui a une forme d'oeil, des vertus extraordinaires.

Un oeil protecteur

Lorsqu'on a goûté à la possession de l'oeil de Sainte Lucie, il est difficile voire impossible de s'en trouver privé. Et ceci est d’autant plus vrai que cet opercule porte-bonheur est censé favoriser la prospérité. C'est ainsi que le pratiquent les pêcheurs à Marseille : partout où il y a de l'argent, on verra un oeil de Sainte Lucie. Autre vertue, en Corse cette fois ci, il est censé vous protéger du Mauvais oeil c’est pour cela que depuis ces siècles il est porté un peu partout en Méditerranée en bague, en bracelet, en collier, en boucles d’oreilles,ou en pendentif serti en bijoux autour du cou.

L’œil de sainte Lucie et la Corse.

Censé protéger contre le mauvais sort, en Corse cet opercule est régulièrement travaillé. Des matières nobles comme l’or, l’argent et le corail rouge de Bonifacio s'associent parfaitement à l'oeil pour en faire un bijou. Vous pourrez donc vous en procurer dans de nombreuses bijouteries de l’ile. Il se présente sous forme de bague, bracelet, pendentif, boucles d’oreilles ou même collier. Vous pourrez ainsi vous éviter des journées entières à chercher sans espoir sur les rivages de l'ile de beauté ce petit coquillage porte-bonheur.

Oeil de Sainte-Lucie.

oeil de sainte Lucie dans son coquillage